À quelle période de l’année repeindre ses façades extérieures ?

Contrairement à ce que l’on puisse penser, le rafraichissement des peintures extérieures d’une maison est saisonnier. Autrement dit, lorsqu’on décide de repeindre les façades extérieures de la maison, il faut l’exécuter à la bonne période.

La saison idéale pour les travaux de peinture

On dit souvent que la saison idéale pour le lancement de travaux de rénovation immobilière est l’été, particulièrement pour la peinture d’extérieur. Cet état de fait est certainement dû au fait que pendant les beaux temps, on bénéficie plus du soleil puisque les journées sont rallongées qu’en hiver. Il en est de même pour les autres travaux de rénovation énergétique.

De plus, après les dernières pluies de l’été, le climat est sec et la température pour peindre les façades extérieures est parfaite. La peinture a besoin de la chaleur d’été. Par conséquent, avant de se lancer, il est prudent de suivre la météo pour éviter les mésaventures.

Peindre les façades en hors saison : les précautions à prendre

Beaucoup de gens choisissent de repeindre leurs façades extérieures en automne. Ce n’est pas grave ! Mais dans ce cas, prudence exige puisque l’humidité est défavorable au séchage bien qu’il existe une grande variété de produits révolutionnaire en termes de peinture. L’ennemi numéro 1 des peintres est la pluie, alors qu’en automne il pleut beaucoup. Pour se faire, il faut prendre certaines précautions, notamment :

  • s’assurer qu’il ne pleuve pas le jour J ;
  • la température extérieure oscille entre 10 à 25° Celsius ;
  • l’humidité doit être faible ou à la limite plus ou moins modérée ;
  • la peinture devrait se faire en matinée pour respecter le temps de séchage pendant l’après-midi ;
  • essuyer les surfaces à peindre pour se débarrasser de l’humidité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *