Comment et avec quoi peindre du bois ?

Peindre le bois est un projet simple pour les bricoleurs débutants, mais il faut tout de même, un minimum de préparation pour être sûr d’aboutir à un résultat satisfaisant. Ainsi, avant de vous jeter à vos pinceaux, prenez le temps de lire les astuces de cet article.

Étape 1 : sélection des outils et des fournitures

Que ce soit pour relooker de vieux meubles en bois de la maison, de peindre une clôture en bois ou de peindre vos menuiseries, vous devez avoir tout le matériel nécessaire : des rouleaux et pinceaux de différentes tailles, un bac à peinture, une spatule, du papier de verre, une éponge, une ponceuse, du phosphate trisodique ou TSP, un décapant pour bois, de la pâte à bois, un apprêt, une peinture acrylique pour bois, du vernis.

Étape 2 : préparation du bois avant la peinture

Préparez votre surface en bois avant de la peindre en nettoyant les impuretés et la poussière avec un décapant à bois. Sachez que les dépôts de gras empêchent l’adhérence de la peinture et retardent le séchage. Appliquez donc du TSP sur le bois avec un linge propre pour dégraisser. La dernière étape de la préparation du bois consiste à reboucher tous les trous et les fissures avec de la pâte à bois. Ensuite, il vous reste à poncer le bois à l’aide de la ponceuse manuelle puis d’un papier de verre si ce dernier présente des aspérités.

Note : sachez que vous ne pouvez pas peindre directement sur du bois verni car il est trop lisse. Il faudra donc commencer par gratter la surface avec un papier de verre à grain fin. Par contre, si le bois est recouvert d’une peinture de bonne qualité, il suffit de nettoyer avec un peu de TSP. Il faut cependant, décaper avec un diluant à peinture le bois ciré afin d’absorber la cire.

Étape 3 : application de la première couche

La première couche est une couche d’apprêt également appelée une couche de fond que l’on trouve dans le commerce à bon prix et qui a plusieurs intérêts : permet d’améliorer l’adhérence de la peinture, d’obtenir une finition impeccable, de masquer les éventuels défauts du bois, d’obtenir une uniformité du fini et de la couleur.

Étape 4 : peinture du bois et finition

Environ 24 heures après la pose de l’apprêt, il est possible de commencer à étaler la première couche de peinture au pinceau ou au rouleau selon la surface du bois à traiter. Le mouvement doit être régulier, mais jamais croisé. Ne revenez donc pas sur les surfaces déjà peintes. L’étape finale est de vernir. Le vernissage est indispensable notamment si vous repeignez un plancher en bois par exemple.