Comment repeindre rapidement et facilement vos murs et plafonds ?

Quand on choisit de repeindre soi-même son intérieur, pièce par pièce, il faut beaucoup de motivations, mais surtout une bonne organisation. Tout repose sur la préparation, le choix des peintures et la technique.

Une bonne préparation des murs et plafonds

La préparation des murs intérieurs et des plafonds est la clé de la réussite. Les murs intérieurs et les plafonds en mauvais état ou abîmés doivent être réparés avec des enduits retoucheur ou des ciments à prise rapide. En cas de présence de moisissures ou de champignons, l’application de fongicide est indispensable pour obtenir un mur sain. Il faut également nettoyer les murs graisseux et dépoussiérer le mur et les coins avant de peindre. Pensez ensuite à bien protéger les alentours en posant des bâches au sol et des rubans de masquage sur les encadrements des fenêtres, des portes et des prises électriques.

Le choix de peintures de qualité

Une bonne peinture est une peinture du milieu de gamme ou du haut de gamme (pour ceux qui ont le budget) qui a un bon rendement au mètre carré avec un bon pouvoir couvrant qui permet de limiter le nombre de couches. Il doit également résister au temps et qui est facile à appliquer. Certaines peintures vendues sur le marché ne nécessitent pas de mélange supplémentaire. Il existe actuellement une nouvelle peinture acrylique en gel qui ne coule pas et fait fureur auprès des bricoleurs et autres amateurs. Sa texture unique en fait un choix idéal pour les murs intérieurs et le plafond. 

L’utilisation de la bonne technique

Il est conseillé de peindre le plafond d’abord puis les murs afin d’éviter que les projections n’abîment le travail préalablement accompli. Pour peindre le haut d’un mur sans toucher le plafond, il faut attendre que la peinture du plafond sèche avant de poser des rubans de masquage.

On commence toujours par l’application d’une sous-couche qui servira de fixateur de fond. Les novices et amateurs utiliseront de préférence un rouleau à compartiment pour faire des passages verticaux puis horizontaux et répartir uniformément la peinture. L’usage du pistolet à peinture est plus délicat et nécessite une certaine maîtrise.

Le premier secret d’une bonne peinture murale ou plafond réussi est de respecter scrupuleusement le temps de séchage entre les couches puis de procéder mètre carré par mètre carré. Pensez à vous procurer tous les équipements nécessaires pour peindre les coins et en hauteur (échelles, escabeau, etc…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *