Travaux de peinture sur des boiseries intérieures

Les boiseries intérieures naturelles ne sont plus d’actualité. Désormais, il faut les peindre pour donner une touche contemporaine et moderne à votre intérieur.

Rénover des boiseries par la peinture

Il n’est pas nécessaire de retirer des pièces en bois pour des travaux de rénovation dans votre habitation. Un coup de pinceaux dans une couleur tendance suffit à donner un coup de jeune à votre intérieur. Cette idée est facile à mettre en œuvre et à réaliser soi-même. Il faut vérifier l’état de la boiserie (besoin de traitement, de réparations). Pour que la peinture adhère bien, il faut laver puis poncer correctement la surface du bois. Le décapage est une étape à insérer si le bois a déjà été peint. Afin d’éviter que la peinture ne coule, ne s’écaille ou ne cloque par endroits, plusieurs astuces peuvent être appliquées.

Les matériels nécessaires pour repeindre les ornements en bois

La boiserie intérieure peut être peinte avec une peinture mate ou satinée à l’eau. Si vous optez néanmoins pour une peinture brillante ou glycéro, prévoyez impérativement un délaqueur chimique pour un meilleur accrochage des particules de peinture. Il est indispensable de se munir de bandes de masquage, de tréteaux ou d’escabeau ou d’échelles pour peindre en hauteur (plinthes, lambris, poutres, escaliers, portes…) une bâche de protection et un seau d’eau avec éponge pour nettoyer les accidents.

La technique pour peindre de la boiserie

Après avoir protégé les parties métalliques comme les serrures, les poignets ou les murs, il faut commencer par peindre les champs avant de s’attaquer aux moulures. Les rouleaux doseurs derniers cris permettent d’éviter la surcharge ou les coulures. Pour les coins, la peinture sera appliquée aux pinceaux en évitant de tirer sur de trop grandes surfaces et toujours dans le sens du veinage du bois.